Sirop de coquelicot

  Récolte : 30 min
  Cuisson : 30 min
  Préparation : 30 min

  Ingrédients :  (pour 1 litre de sirop)

300 g de pétales de Coquelicot
1 l d'eau
500 g de sucre fin

  Préparation :

Faire bouillir un litre d'eau, retirer la casserole du feu, y plonger les pétales en remuant pour qu'elles fondent, laisser infuser 12 heures.
Passer au chinois étamine ou presser à travers un torchon pour récupérer le jus, ajouter le sucre, porter le tout à ébullition, laisser cuire à feu doux jusqu'a ce que le liquide atteigne une consistance sirupeuse. Mettre en pots. Conserver dans un endroit à l'abri de la lumière.

  

  Conseils et Idées :

Choisir des fleurs bien rouges et non fanées dans un champ qui n'a pas été traité. Elles se trouvent souvent en abondance dans les anciens champs de céréales.
Il est inutile de cueillir toute la fleur, ne récolter que les pétales, il suffit de les saisir entre trois doits, de tirer dessus pour quelles se détache de leur support et des les secouer un peu pour faire tomber les Étamines et d'éventuels insectes.

Ne pas nettoyer les pétales à l'eau. On peut se débarrasser des petites bêtes en étalant les pétales sur une grande serviette de bain, mélanger un peu pour faire tomber les bêtes sur la serviette, récupérer les pétales et secouer la serviette au-dehors, répéter l'opération une ou deux fois jusqu'à ce que la serviette ne porte plus de bestioles. 2iem solution : Verser une grosse poignée de pétale dans un panier, bien secouer jusqu'à ce qu'il ne tombe plus rien à travers les trous du panier.
Le sirop de coquelicot un idéal remède contre la toux sèche et les insomnies ou pour parfumer un dessert.


  Informations complémentaires

Recette Recette
Sirop de pousses d’épicéa
Plante Plante
Le Coquelicot
Plante Plante
Le Tussilage

avec le mot-clé
"Toux"
Recette Recette
Sirop de grenades (Grenadine)
avec le mot-clé
"Sirop"



Haut de page  Haut de page  Haut de page


  Partager une recette faite maison à base de plantes sauvages

Commentaires   
# jcs 20-10-2007 22:48
J’ai eu l’occasion de le tester à deux reprises, la première sur moi-même suite à une petite quinte de toux passagère qui s’est vu neutralisé net, et l’autre sur mon fils (4 ans) qui avait quelques difficultés à se rendormir à cause de la toux ; je ne l’ai plus entendu depuis que je lui ai administré deux culières à café. Le goût est excellent et les effets immédiats.
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Charpentier Dominique 07-05-2008 15:02
Très bon site, joli et bien expliqué merci pour la recette que je vais essayé
Dominique
Répondre | Répondre en citant | Citer
# mamayaya 31-03-2009 21:23
j' ai hate d'essayer
Répondre | Répondre en citant | Citer
# pavel 28-05-2009 10:55
je vient d'essayer la recette,terminée ce matin et goutée dans la foulée:
délicieux rien d'autre a dire... :eek
Répondre | Répondre en citant | Citer
# elisabeth 23-02-2010 21:29
eh, oui, l'hiver est bien là et je n'ai pas fait du sirop à la belle saison. Je voudrais savoir si je peux utiliser des pétales séchés et dans ce cas quelle quantité par rapport à des pétales frais?
merci pour votre réponse
Répondre | Répondre en citant | Citer
# Anémone 25-04-2011 15:44
Enfin, un champ de coquelicot repéré sur st Georges même, du coquelicot bien rouge, bien sauvage, un délice pour le regard et le toucher ! De la soie cramoisie. Juste le temps de ramasser 200 g de pétales avant l'orage, ainsi que quelques boutons pour mettre au vinaigre. je vais commencer la préparation. J'ai fait de la gelée de fleurs d'arbre de Judée (que de compliments autour de moi !) et suivant la même recette : de la gelée de fleurs d'acacia ! un délice. merci pour les recettes.
Répondre | Répondre en citant | Citer
# jeloule 16-05-2011 23:45
Bonjour Anémone,
Vous dites dans votre commentaire, que vous mettez des boutons de coquelicot dans le vinaigre!
Pourriez-vous me ou nous dire l'utilisation d'une part et d'autre par la recette?
Merci par avance de votre amabilité gustative et florale dans cette guarrigue-gourmande.
Remerciement bien entendu au fondateur du site qui a su valoriser notre planète: la Terre.
Répondre | Répondre en citant | Citer

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.