Famille des Renonculacées (Ranunculacées)

 Genres dans le monde : 15 Espèces dans le monde : 1500
du latin 'ranonculus' (petite grenouille), les renoncules vivent dans les mêmes milieux que les grenouilles, certaines sont semi-aquatiques.

Nombre de lignes au total: 26 Nombre de pages : 1 Nombre de lignes par page : 26

Plantes de la famille des Renonculacées (Ranunculacées)

Recherche dans les herbiers
 Cherche
Nom commun Nom latin Famille Toxique Comestible
Aconit anthoreAconitum anthoraRenonculacées (Ranunculacées)
Aconit napelAconitum napellusRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

surtout la racine : aconine, aconitine, napelline, néoline, néopelline.
Actée en épiActaea spicataRenonculacées (Ranunculacées)
Adonis annuelleAdonis annuaRenonculacées (Ranunculacées)
Adonis d'étéAdonis aestivalisRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

hétérosides.
Racine et tige : alcaloïde.
Adonidoside, adénotoxine.
Adonis de printempsAdonis vernalisRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

adonitoxoside, cymaroside, flavonoïdes.
Rhizome : vernadine.
Adonidoside, adénotoxine.
Adonis flammeAdonis flammeaRenonculacées (Ranunculacées)
Ancolie communeAquilegia vulgarisRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

surtout les graines : .
émulsine.
Anémone à fleurs de narcisseAnemone narcissifloraRenonculacées (Ranunculacées)
Anémone des boisAnemone nemorosaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

plante fraiche : renonculoside.
Anémone des jardinsAnemone hortensisRenonculacées (Ranunculacées)
Anémone fausse renonculeAnemone ranunculoidesRenonculacées (Ranunculacées)
Clématite petite flammeClematis flammulaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside.
Alcaloïdes diterpéniques (aconitine, aconine).
Plus
Utilisation en cuisine :
Très jeunes pousses : cuits à l'eau à la manière des asperges.
Clématite vigne-blancheClematis vitalbaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside.
Alcaloïdes diterpéniques (aconitine, aconine).
Plus
Utilisation en cuisine :
Très jeunes pousses : cuits à l'eau à la manière des asperges.
Hellébore fétideHelleborus foetidusRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

alcaloïdes, héliotrine, helléboréine, protoanémonine, helléboroside (hétéroside cardiatoxique).
Nigelle cultivéeNigella sativaRenonculacées (Ranunculacées)
Nigelle de DamasNigella damascenaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Utilisation en cuisine :
Graines (Cumin noir) : comme épice.
Pied d'alouetteDelphinium consolidaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

alcaloïdes.
Alcaloïdes diterpéniques (Delphinine).
PulsatilleAnemone pulsatillaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside, saponines.
Renoncue sardoniqueRanunculus sardousRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside, saponines.
Protoanémonine, ranuculoside.
Renoncule âcreRanunculus acrisRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

Protoanémonine, ranuculoside.
Renoncule bulbeuseRanunculus bulbosusRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside, saponines.
Protoanémonine, ranuculoside.
Plus
Utilisation en cuisine :
base renflée de la tige : cuits dans deux eaux.
Renoncule ficaireRanunculus ficariaRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

Protoanémonine, ranuculoside.
Plus
Utilisation en cuisine :
Feuilles : ajoutés en petite quantité aux salades.
Boutons floraux : confits à la manière des câpres.
Tubercules : comme légume.
Renoncule scélérateRanunculus sceleratusRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside, saponines.
Protoanémonine, ranuculoside.
Renoncule vénéneuseRanunculus thoraRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

Protoanémonine, ranuculoside.
TrolleTrollius europaeusRenonculacées (Ranunculacées)Plus
Principes toxiques :

ranunculoside.



Haut de page  Haut de page  Haut de page