Nombre de lignes au total: 13 Nombre de pages : 1 Nombre de lignes par page : 13
Résultats trouvés pour : Oeil

  Nom commun ou vernaculaire généralement utilisé : Oeillet prolifère

  Nom commun ou vernaculaire généralement utilisé : Oeillet commun

  Nom commun ou vernaculaire généralement utilisé : Oeillet d'Inde

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Oeillet bleu de Montpellier, Bragalou, Jonc fleuri.

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Oeillet giroflé, Oeillet des fleuristes.

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Adonis d'automne, Adonis goutte-de-sang, Oeil-de-faisan.

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Adonis du printemps, Adonis printanière, Faux Hellébore noir, Grand Oeil-de-boeuf, Oeil-du-Diable.

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Nielle des blés, Nielle des champs, Couronne des blés, Lychnis nielle, Oeillet des champs.

  Autres noms communs, locaux ou populaires : Anthémis cotule, Camomille des chiens, Camomille puante, Anthémis puante, Maroute, Camomille maroute, Marouette, Anthémis bâtarde, Oeil-de-vache.

  Étymologies des noms français et latins : Asteriscus : Du grec 'asterisho' (étoile) Allusion aux longues bractées vertes et pointues disposées en étoile autour des capitules.
Buphthalmum : Du grec 'bous' (boeuf) et 'ophtalmos' (Oeil). Source : Dictionnaire étymologique de la flore francaise
Pallenis : Du grec 'Pallênê', presqu'île au sud de Salonique. Source : Dictionnaire étymologique de la flore francaise
Spinosa : Du latin 'spinosus' (épineux).

  Étymologies des noms français et latins : Aegilops : Du nom grec de la folle avoine, mais aussi de 'aïx' (chèvre) et 'ops' (Oeil). Source : Dictionnaire étymologique de la flore francaise

  Étymologies des noms français et latins : Aegilops : Du nom grec de la folle avoine, mais aussi de 'aïx' (chèvre) et 'ops' (Oeil). Source : Dictionnaire étymologique de la flore francaise

  Description détaillée de la fleur : Fleur fixée à l'aisselle des feuilles, 5 pétales rose vif en forme de coeur allongé aux nervures pourpres devenant bleue en séchant.
Les filets des étamines sont soudés entre eux sauf au niveau des anthères, caractéristique des Malvacées.
Le pétiole est généralement plus long que le limbe.
Les grains de pollen, visibles à l'Oeil nu, dont le diamètre atteint 0,3 mm sont parmi les plus gros du monde végétal.

Partagez cette page dans vos réseaux sociaux. Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir à votre entourage.